Voici quelques conseils de conduite pratiques

Conseils de conduite


Ce qui suit est très important : la façon dont vous conduisez votre véhicule a une incidence sur la santé de vos pneus et, bien sûr, de votre véhicule. L'entretien des pneus et du véhicule est sans aucun doute important, mais vous devez également être conscient de la façon dont vous conduisez.

Cet article propose dix conseils de conduite qui vous aideront à prolonger la durée de vie de vos pneus et de votre véhicule.

Conseil de conduite n˚ 1 : Évitez les nids-de-poule

Éviter les nids-de-poule fera des merveilles pour votre véhicule. Les nids-de-poule peuvent endommager vos pneus, vos roues, la suspension et la direction de votre voiture. Alors, rappelez-vous : évitez les nids-de-poule ou traversez-les lentement si vous devez le faire.

Conseil de conduite n˚ 2 : Regardez où vous allez

Bien sûr, cela semble évident, mais il est essentiel de rester vigilant au volant. Cela signifie qu'il faut regarder la route, dans les deux sens, faire attention aux piétons et aux objets et, surtout, ne pas utiliser son téléphone. La distraction au volant est un moyen assuré d'endommager votre véhicule.

Conseil de conduite n˚ 3 : Ralentissez sur les voies ferrées

Traverser les voies ferrées trop rapidement peut constituer un problème. Elles sont cahoteuses et peuvent être inégales par rapport à la chaussée, ce qui crée encore plus d'impact sur vos pneus, vos roues, votre suspension et votre direction. Notre conseil? Ralentissez lorsque vous traversez des voies ferrées et n'oubliez pas de regarder des deux côtés.

Conseil de conduite n˚ 4 : Ne suivez pas les camions de trop près

Se retrouver coincé derrière un camion est inévitable. Mais ce n'est pas une raison pour vous énerver et commencer à le talonner. Les conducteurs de camions ont une visibilité limitée, ils peuvent donc ne pas savoir que vous êtes là. La meilleure chose à faire est de s'assurer que vous pouvez voir les rétroviseurs de la cabine du conducteur de la remorque. Cela permet de s'assurer que ce dernier peut vous voir. En outre, en restant à l'écart des camions, vous réduisez considérablement les risques de recevoir des pierres ou d'autres débris sur votre voiture. En prime!

Conseil de conduite n˚ 5 : Allez-y doucement au démarrage

Le moteur de votre véhicule a besoin de temps pour se réchauffer. Vous n'avez pas à rester longtemps à basse vitesse lorsque vous démarrez votre voiture, votre camion ou votre VUS. Il suffit d'y aller doucement pendant les premiers kilomètres, le temps que votre moteur atteigne sa température optimale. Cela permet d'éviter l'usure du moteur et de préserver le carburant.

Conseil de conduite n˚ 6 : La conduite en douceur prévaut

Comme dans de nombreuses situations dans la vie, il est préférable de garder son calme au volant. En conduisant à un rythme régulier, vous contribuerez à la stabilité de votre véhicule et à la durabilité de ses pièces. Essayez de freiner plus tôt et plus progressivement que d'habitude pour éviter les arrêts brusques. La même chose s'applique au changement de voie et à la transition dans la circulation.

Conseil de conduite n˚ 7 : N'appuyez pas trop sur l'accélérateur

Contrairement à la croyance populaire, votre moteur n'a pas besoin d'être « remonté » ou « poussé » parfois. Si vous appuyez trop fort sur l'accélérateur, vous brûlerez vos pneus et laisserez une trace noire sur la chaussée. Cette trace est un signe que vous venez de raccourcir la durée de vie de vos pneus. Veillez toujours à maintenir un rythme régulier lorsque vous conduisez.

Conseil de conduite n˚ 8 : Arrêtez-vous complètement avant de faire marche arrière

Une défaillance prématurée de la transmission peut se produire si vous engagez la marche arrière avant l'arrêt complet de votre voiture. Prenez donc votre temps. Le changement de vitesse d'un véhicule à transmission automatique avant un arrêt complet peut également endommager votre transmission, car elle absorbe l'essentiel de l'élan pendant le changement de vitesse. Il en va de même lorsque vous stationnez votre véhicule.

Conseil de conduite n˚ 9 : Tournez le volant en mouvement.

Dans la mesure du possible, essayez de ne tourner le volant que lorsque la voiture est en mouvement. Tourner le volant en restant immobile met à rude épreuve l'ensemble du système de direction, qui doit lutter contre le pneu, la friction du sol et le poids total du véhicule. Même lors d'un stationnement parallèle, assurez-vous que votre véhicule roule légèrement avant de commencer à tourner le volant. Vous éviterez ainsi de soumettre la crémaillère et ses composants à des contraintes, une cause importante de défaillance de cette pièce.

Conseil de conduite n˚ 10 : Planifiez vos déplacements

Essayez d'être aussi efficace que possible lorsque vous planifiez vos déplacements. Il n'y a rien de plus dommageable pour un moteur que de démarrer et de s'arrêter dans le froid. Donc, limitez vos courses quotidiennes à un seul voyage. Cela permettra de réduire le temps pendant lequel votre moteur fonctionne à froid.